Une formation pour construire son projet en tenant compte de toutes les dimensions de la création d’activité agri-rurale.

QUOI ?

11 jours de formation.

QUI ?

A destination de celles et ceux qui ont besoin de mûrir leur projet de création d’activité agricole, dans le sens d’une agriculture durable, biologique ou paysanne.

Où ?

Différents lieux en Ille et Vilaine.

PRIX

300 euros

ISSUE

Attestation de présence à l’issue de la formation. La formation fera l’objet d’une certification Qualiopi en 2022.

Chiffres clés

220 personnes formées depuis 2010, 70% des stagiaires ont un statut agricole après 3 ans.

Logo Accueil paysan
Logo Terre de liens
Logo Agrobio 35
Logo Adage
Logo CIVAM

Déroulé de la formation

La formation de l’idée au projet se déroule sur 11 jours, répartis sur 3 mois. Deux sessions sont organisées : automne (octobre – janvier) et printemps (mars – juin).

Les premiers jours sont dédiés à l’identification et la formulation de ses valeurs, à la clarification des motivations à se lancer dans un projet agricole ainsi qu’à l’évaluation de ses compétences et ressources. Un temps est aussi consacré à la compréhension des systèmes agri-ruraux innovants (agriculture durable, biologique, paysanne, citoyenne, autonome…).

Ensuite, un second temps est consacré à l’étude des territoires et partenariats, en abordant la question de l’intégration au sein du monde paysan, l’identification du réseau professionnel associé et des formes de coopérations existantes. 

Les derniers jours permettent aux stagiaires d’avoir les clés de conduite d’un projet d’installation ou de création d’activité, de connaître le secteur d’activité, d’acquérir des notions de gestion d’entreprise et de statuts, puis d’être en mesure de formuler des hypothèses au sujet de son projet et de son plan d’action: activités, modes de production et commercialisation envisagés…

Tout au long de la formation, des modules de méthodologie permettent in fine à chaque stagiaire d’être autonome dans la formulation de son projet. Le dispositif se termine avec une évaluation durant laquelle chaque stagiaire présente oralement son projet et son degré d’avancement, notamment en établissant un plan d’action sur 1 an, un portrait du territoire visé, des partenaires et formations envisagés, ainsi que tout autre élément permettant au jury (animateur.rice, paysan.n.e et autres stagiaires) d’évaluer la durabilité/viabilité du projet.

En parallèle de la formation, les stagiaires ont la possibilité d’effectuer une étude de terrain, deux stages pratiques.

Comme l’indique Aurore Savaget, responsable de la formation : « Le terrain est à la carte […] On y met de la souplesse. Quelqu’un qui veut faire un stage une journée par semaine pendant trois mois, c’est possible. »

Finalement, c’est une formation individualisée, menée par différentes structures complémentaires, qui permet une mise en réseau, une intégration territoriale ainsi qu’une véritable immersion professionnelle.

« Les porteur.se.s de projet s’organisent ensemble pour rencontrer des personnes, organiser des visites et se mettre en posture collective, ils s’organisent aussi parfois pour des chantiers. Et après la formation ça continue, ils continuent à se voir avec les conjoints. Ils ne sont plus présents mais la dynamique de groupe est restée avec l’état d’esprit collaboratif, pour partager autour d’un projet. »

Aurore Savaget. Civam 35 Installation – Transmission | Responsable de la formation

Les acteurs

Différents partenaires prennent part au cycle de formation, en tant qu’intervenants ou pour le suivi des stagiaires. Cette synergie d’acteurs permet de répondre au mieux aux besoins des futur.e.s paysan.nes. Ensemble, ils permettent d’offrir aux étudiant.e.s différentes perspectives et apports théoriques, techniques ou pratiques. 

  • Le CIVAM 35 Installation – Transmission est une association d’éducation populaire qui porte un projet politique de développement de l’agriculture durable pour des campagnes vivantes et solidaires. Il agit pour renouveler les générations en agriculture. Accueil Paysan est un groupement d’acteurs ruraux qui mettent en place un accueil en milieu rural sous tous ses modes, par des hommes et des femmes qui y vivent et qui veulent faire découvrir leurs activités et leur environnement. 
  • Terre de Liens – Liamm an douar s’investit pour relier les initiatives collectives d’achat et de gestion du foncier et du bâti en milieu rural, en Bretagne. 
  • L’association Adage est une association d’éleveurs qui promeut le développement d’une agriculture durable, et fait partie de la Fédération Régionale des CIVAM de Bretagne et du Réseau CIVAM au niveau national. Elle regroupe une centaine de fermes et acteurs désireux de se former à la pratique des systèmes herbagers pâturants économes et autonomes.  
  • Enfin, le Groupement des agrobiologistes d’Ille-et-Vilaine (Agrobio 35) prend part au dispositif à travers des missions d’accompagnement collectif, d’échange d’idées, de savoir-faire et de compétences. Il mène également des missions d’information sur l’agriculture biologique : technique, réglementation, transformation alimentaire, distribution de produits bio, etc. 

Dispositifs similaires sur le territoire

D’autres formations « de l’idée au projet » existent en France ! Pour trouver celle proposée sur votre territoire (ou à proximité), vous pouvez consulter notre carte des acteurs en sélectionnant les structures qui interviennent à l’étape “Idée”